Bandsintown FistBandsintown Text
Search for artists and concerts
Search for artists
Hamburger Menu Icon
The Lady Vanishes

The Lady Vanishes

Dec 9th 2017 @ Cinémathèque québécoise

Montreal, Canada
I Was There
Saturday, December 9th, 2017
5:00 PM
Cinémathèque québécoise
Montreal, Canada
Spetters Réal. : Paul Verhoeven [P.-B., 1980, 120 min, 35 mm, VA]
avec Hans van Tongeren, Renée Soutendijk, Toon Agterberg
Périphérie de Rotterdam, Pays-Bas, 1980. Rien, Eef et Hans sont trois jeunes hommes issus de la classe ouvrière qui rêvent de gloire et de fortune, unis par leur passion du motocross et leur admiration pour la star nationale de ce sport, Gerrit Witkamp. Quand la belle vendeuse de frites Fientje s’installe dans leur ville, elle aussi rêvant de fortune, elle jette son dévolu sur celui des trois amis semblant promis au plus bel avenir, Rien. Mais suite à un accident, celui-ci perd l’usage de ses jambes. Fientje décide alors de séduire Eef qui, de son côté et en secret, s’enrichit en dépouillant des gigolos… « Ce film de 1980 de Paul Verhoeven, qui dû attendre 1992 pour être visible en salles en France [...]. Spetters est le film maudit de Paul Verhoeven. Aux Pays-Bas, ce drame dans l'univers du moto-cross fut accusé d'être, misogyne, homophobe et anti-handicapés... Ce n'était pas le premier procès injuste que l'on faisait au « Hollandais violent », ce ne sera pas le dernier (voir Showgirls, autre grand film incompris [...]). Verhoeven y était allé fort : jamais sa représentation de la sexualité n'a été aussi crue, ni sa vision des relations humaines aussi éprouvante. Ici, l'individualisme est présenté comme le seul moyen de survivre, tout en détruisant tout. Un réalisme sans tabou (un peu vite assimilé par certains à du cynisme) qui fait la valeur de ce film inconfortable.