Bandsintown FistBandsintown Text
Search for artists and concerts
Search for artists
Hamburger Menu Icon

Nina Soto

Mar 31st 2017 @ SALLE EDOUARD HERRIOT

Lyon, France
I Was There
Friday, March 31st, 2017
8:00 PM
SALLE EDOUARD HERRIOT
Lyon, France
À la pointe du "renouveau Flamenco", la Compagnie Al Andalus Flamenco à su s’imposer sur la scène internationale Flamenco au point d’en devenir une référence, que ce soit au FESTIVAL D’AVIGNON ou au BATACLAN à PARIS. L’innovation artistique et l’originalité chorégraphique dont elle fait preuve, alliées à la richesse et la diversité de ses influences musicales, à mi-parcours entre Orient et Amérique Latine, en font un spectacle unique et totalement à part des clichés traditionnels. Entre les rythmes des guitares et les mélodies vibrantes du violon, ils puisent l’énergie, la force et la sensualité nécessaires à l’explosion et à l’expression typiques du Flamenco et l’essence charnelle prend soudain vie… Ce subtil dosage entre passion et sensualité sublime ce spectacle pour en faire un instant magique d'une rare beauté propre aux nuits andalouses… Un spectacle de 1h30 où danseuses, danseurs et musiciens rivalisent de virtuosité et d’excellence Télérama: " Les plus grands artistes de la nouvelle scène espagnole sont dans ce spectacle exceptionnel, porté par de prodigieux danseurs et de sublimes mélodies en font un moment inoubliable..." Libération: " Une déferlante de grâce, de passion et de sensualité…" Les Inrock: " Au delà des mots, toutes les émotions à leur zénith…" Le Figaro: "Du Flamenco dilué avec une touche de violon tzigane et une pincée de musique orientale on obtient AL ANDALUS! Des danseurs exceptionnels portés par de prodigieux musiciens! Laissez-vous envoûter par la sensualité à l'état pure… Le Parisien: "Enfin un spectacle de Flamenco grand public. Avec Al Andalus le renouveau de l'art Flamenco gitano-andalou est pleinement assuré..." Nouveau Spectacle après le Triomphe à Paris au Bataclan. Interprètes: Danse: Joaquin Soto, Bella Rey, Nina Soto Guitare/Chant: El Indio, Paco Fernandez