Bandsintown FistBandsintown Text
Search for artists and concerts
Search for artists
Hamburger Menu Icon

Lucy Dixon

Mar 10th 2017 @ New Morning

Paris, France
I Was There
phone
Get the full experience with the Bandsintown app.
arrow
Friday, March 10th, 2017
8:00 PM
New Morning
Paris, France
Avant, pendant, après, Térez Montcalm souffle toutes les tempêtes de l'âme.

Ne pas se fier à son nom : Montcalm est un volcan. Avec sa voix de mousses et de rocailles, qui peut passer d'une douceur tendre aux éraillements de fin de nuit qui vous déchirent le coeur, elle multiplie les expériences artistiques de haut-vol et casse tous les repères. Plein gaz, plein jazz, le coeur brûle à tous les étages. Son répertoire revisite avec une inventivité folle les grands standards qui chantent et enchantent l'amour fou, l'amour perdu, envolé, retrouvé, sur des refrains qui nous remontent soudain, de très loin, jusqu'au bord des yeux. Dans son Québec natal, on la dit même underground, avec son groove enraciné dans le phrasé d'Outre-Atlantique. Gainsbourg, Trénet, Aznavour, un inédit de Nougaro, un superbe mashup entre les « Feuilles mortes » et « All blues » emprunté à Jacques Davis et Miles Prévert, quelques compos frémissantes, où son toucher de guitare fait mouche…

De « L’amour c’est comme un jour » de Charles Aznavour à « Quand on s’aime » de Michel Legrand, de « La belle vie » de Sacha Distel à « Black Trombone » de Serge Gainsbourg, de « Que reste-t-il de nos amours ? » de Charles Trenet à l’inédit « Chagrin d’amour » de Claude Nougaro, de « Petite fleur » à « Docteur (Fever) », le swing et l’intransigeant timbre vocal de Térez Montcalm revisitent les incontournables de la chanson française jazz.

La Québécoise Térez Montcalm revendique « J’aime le jazz grand public. J’ai besoin que chacun puisse reprendre avec moi les chansons, toutes générations confondues ». Avec « Quand on s’aime », son 8e album, elle prouve en 13 titres, que la langue française n’a jamais autant swingué et nous embarque dans un voyage musical et cinématographique qui ressemble furieusement à un best-of du jazz à la Française !