Bandsintown FistBandsintown Text
Search for artists and concerts
Search for artists
Hamburger Menu Icon

les ballets C de la B

Jan 10th 2017 @ Hippodrome de Douai

Douai, France
I Was There
Tuesday, January 10th, 2017
8:00 PM
Hippodrome de Douai
Douai, France
Belge de naissance, Alain Platel crée des œuvres de danse-théâtre radicale qui défient toute catégorisation. Dans Wolf (2003), quatorze chiens parcourent la scène dans tous les sens. Sa pièce Iets op Bach (1998), qui a triomphé sur la scène internationale, est un enchaînement d'actions sans lien apparent. Il met souvent en scène des enfants et des forains.

M. Platel a d'abord travaillé comme orthopédagogue, œuvrant auprès des enfants. Dans son enfance, lui-même adorait le théâtre et le mime. Il a étudié ces deux disciplines, de même que la danse moderne auprès de la chorégraphe canadienne Virginia Meyers.

M. Platel assure que sa carrière de chorégraphe professionnel a débuté « par accident ». Se baptisant eux-mêmes Les Ballets Contemporains de la Belgique, un groupe de ses amis et lui-même se sont réunis en 1984 pour se produire devant un petit public dans son propre loft. Le directeur d'un festival, ayant assisté à l'une de ces soirées, les a alors invités à prendre part à son événement.

Rebaptisée Les Ballets C. de la B., la compagnie se présente comme un collectif chorégraphique dont Alain Platel est le catalyseur. La troupe s'est signalée une première fois avec sa production Bonjour Madame en 1993 ; à la création de Iets op Bach, cinq ans plus tard, elle était déjà célèbre. Entre-temps, M. Platel avait encouragé de jeunes et talentueux chorégraphes et danseurs, incluant Sidi Larbi Cherkaoui, à rejoindre le collectif.

Les Ballets C. de la B. mettent généralement en scène des interprètes dotés d'une formation en danse classique et contemporaine. Les méthodes de travail de M. Platel laissent beaucoup de liberté aux danseurs : pendant des mois, il improvise avec eux tandis qu'ils bougent, chantent et récitent leurs textes, et il en tire la matière de ses créations. Cette approche particulière a influencé des danseurs et des chorégraphes dans le monde entier.

Alain Platel a remporté plusieurs prix internationaux, incluant le prestigieux Prix des Nouvelles réalités théâtrales de l'Union européenne en 2001.

Source : http://artsalive.ca