Bandsintown FistBandsintown Text
Search for artists and concerts
Search for artists
Hamburger Menu Icon

Bruno Bouché

Jun 17th 2017 @ La Grande Scène

Le Chesnay, France
I Was There
Saturday, June 17th, 2017
8:30 PM
La Grande Scène
Le Chesnay, France
Incidence chorégraphique propose depuis plus de douze ans sous la direction artistique de Bruno Bouché des programmes éclectiques axés sur la création chorégraphique des Danseurs de l’Opéra de Paris

LA BELLE AU BOIS DORMANT » : 45min Divertissements extraits de l’Acte III - Chorégraphie et adaptation : Yann SAIZ d’après Marius PETIPA (1890) - Musique : Piotr Ilitch TCHAIKOVSKI (1890)
Considéré comme le ballet des Ballets par Rudolf Noureev, ballet académique par excellence.
« 1827 » : 10 min
Chorégraphie : Yvon DEMOL - Musique : « Trio pour piano n°2 en Mi bémol » de Franz SCHUBERT
1ère création d’Yvon Demol. Pure expression de la musique de Schubert, presque une mise en mouvement du morceau. Libre de tout cadre spatio-temporel ou de narration imposée, le spectateur peut se laisser porter par la puissance de la musique de Schubert, sublimée par la chorégraphie d’Yvon Demol.
« BLUE SUNDAY » : 9 min
Chorégraphie : Yvon DEMOL - Musique : « Adagio du concerto pour piano en sol majeur » de Maurice RAVEL
A l’inverse de 1827, Yvon Demol a pensé la chorégraphie de Blue Sunday avant la musique. Le duo passionnel de deux amoureux laisse lentement la place à la représentation d’un homme seul face à ses idées, ses doutes et ses désirs, incarnés alors dans le corps en mouvement d’une femme.

LE CARNAVAL A VENISE : 15min
Chorégraphie: Marius PETIPA (1859) - Musique : Cesare PUGNI Le ballet Satanella a été repris par Marius Petipa pour le Ballet de Saint-Pétersbourg à partir du Diable Amoureux crée par Joseph Mazilier pour l’Opéra de Paris. Si le ballet en entier est rarement interprété de nos jours, le pas de deux demeure un classique du répertoire des Galas.
« DELIBES SUITE » : 15min
Chorégraphie : José MARTINEZ - Musique : Léo DELIBES, extraits de « La Source » :
Sur la musique du compositeur français Léo Delibes (extraits de « la Source » et « Coppélia »), José Martinez a chorégraphié un pas de deux dans la tradition classique où il s’amuse à citer l’arsenal chorégraphique des « morceaux de bravoure » en y apportant une distance légère et subtile mêlée à cette vitalité qui le caractérise.
« PASSACAILLE » : 7 min
Chorégraphie : Bruno BOUCHE (2015) - Musique : « Passacaille de la suite n°7 en sol mineur » de Georg Friedrich HAENDEL
« Nuit plénière où le rêve malgracieux ne clignote plus, garde-moi vivant ce que j’aime. »
René Char « Sur une nuit sans ornement »

Pour L'Ermitage / Compostelle

Référencement web par www.danseaujourdhui.fr