Bandsintown
get app
Sign Up
Log In
Sign Up
Log In

Phone icon
Get App
Artists & VenuesPromotersHelp
PrivacyTerms
Koko Dembélé Tickets, Tour Dates and Concerts
Koko Dembélé Tickets, Tour Dates and Concerts

Koko DembéléVerified

231 Followers
Never miss another Koko Dembélé concert. Get alerts about tour announcements, concert tickets, and shows near you with a free Bandsintown account.
Follow

About Koko Dembélé

Son parcours En 1982, le Kanaga participe au festival de la Zone II à Dakar où 12 pays d'Afrique de l'Ouest s'étaient retrouvés. Fantastique début d'une aventure musicale qui va le conduire vers d'autres horizons. C'est ainsi que, en 1983, son orchestre est invité au festival métisse d' Angoulême (France) où il fit de nombreuses rencontres avec d'autres groupes du monde. En 1993, Koko Dembélé compose et chante Amagni, cette chanson dénonce le mensonge, le vol, la corruption et exhorte les hommes de tous pays à devenir dignes et bons. Entre temps, Koko avait trouvé refuge à Abidjan, la capitale ivoirienne en vue d'entamer une carrière solo qui lui souriait. A l'époque, la capitale ivoirienne était la plate-forme incontournable du show biz africain. C'est dans cette ville qu'il va faire la connaissance de plusieurs grands noms de la musique notamment Boncana Maïga "Maestro". Leur collaboration aboutit, en 1993 à l’album "Baguinée" avec le titre Amagni. Cet essai a eu un énorme succès commercial en dehors du continent surtout au Brésil où s'est vendu comme du petit pain. C'est le début de la notoriété internationale. En Avril 1997, Koko est le 4è invité de marque, après Nelson Mandela, Michael Jackson ainsi que Paul Simon au 18è festival de Olodum. Et cinq mois plus tard, soit en septembre 1997, Koko est à nouveau réclamé par les "Baianos " (habitants de l'état de BAHIA). Leur idole y retourne donc pour répondre au SOS de ses fans. C'est le succès total. L'artiste est à la première place de tous les Hits Parades de son pays. Ce succès phénoménal lui vaut et une relative percée internationale et le jeune talent en profite pour mettre un second album (1998) sur le marché : "Tendoro". Le succès est immédiat et ravageur parce qu'aucun mélomane, surtout adeptes du rastafari, ne pouvaient rester indifférent aux titres poignants comme Rasta man, Tendoro, N'Sirana Malo, Fugnèba… La rampe de lancement est ainsi trouvé par le fils du Niger et du Bani qui se lance à la conquête de l'Europe voire de l'Occident. Il entreprend une tournée de promotion de Tendoro qui le conduit en France, en Allemagne et en Suisse. De retour de l'Europe, il entreprend une tournée sous-régionale sillonnant ainsi presque toutes les principales villes ivoiriennes et maliennes où les mélomanes se piétinent pour assister à ses concerts. Au Mali, il se maintient au sommet des hits parades pendant environ deux saison. Après cet époustouflant succès, l'artiste c'est pour un moment éclipsé pour mûrir ses projets artistiques et surtout concocter le menu de son futur album « Yeredon » sorti en fin d’année 2003. Et le résultat est au-delà des attentes parce que Koko va séduire et conquérir les rares âmes qui étaient jusque-là indifférentes à son talent. L'un des secrets les mieux gardés du Roots Reggae Africain. Bientôt le Nouvel album!
Show More
Genres:
Reggae
Hometown:
Bamako, Mali

No upcoming shows
Send a request to Koko Dembélé to play in your city
Request a Show

Bandsintown Merch

Circle Hat
$25.0 USD
Live Collage Sweatshirt
$45.0 USD
Rainbow T-Shirt
$30.0 USD
Circle Beanie
$20.0 USD

About Koko Dembélé

Son parcours En 1982, le Kanaga participe au festival de la Zone II à Dakar où 12 pays d'Afrique de l'Ouest s'étaient retrouvés. Fantastique début d'une aventure musicale qui va le conduire vers d'autres horizons. C'est ainsi que, en 1983, son orchestre est invité au festival métisse d' Angoulême (France) où il fit de nombreuses rencontres avec d'autres groupes du monde. En 1993, Koko Dembélé compose et chante Amagni, cette chanson dénonce le mensonge, le vol, la corruption et exhorte les hommes de tous pays à devenir dignes et bons. Entre temps, Koko avait trouvé refuge à Abidjan, la capitale ivoirienne en vue d'entamer une carrière solo qui lui souriait. A l'époque, la capitale ivoirienne était la plate-forme incontournable du show biz africain. C'est dans cette ville qu'il va faire la connaissance de plusieurs grands noms de la musique notamment Boncana Maïga "Maestro". Leur collaboration aboutit, en 1993 à l’album "Baguinée" avec le titre Amagni. Cet essai a eu un énorme succès commercial en dehors du continent surtout au Brésil où s'est vendu comme du petit pain. C'est le début de la notoriété internationale. En Avril 1997, Koko est le 4è invité de marque, après Nelson Mandela, Michael Jackson ainsi que Paul Simon au 18è festival de Olodum. Et cinq mois plus tard, soit en septembre 1997, Koko est à nouveau réclamé par les "Baianos " (habitants de l'état de BAHIA). Leur idole y retourne donc pour répondre au SOS de ses fans. C'est le succès total. L'artiste est à la première place de tous les Hits Parades de son pays. Ce succès phénoménal lui vaut et une relative percée internationale et le jeune talent en profite pour mettre un second album (1998) sur le marché : "Tendoro". Le succès est immédiat et ravageur parce qu'aucun mélomane, surtout adeptes du rastafari, ne pouvaient rester indifférent aux titres poignants comme Rasta man, Tendoro, N'Sirana Malo, Fugnèba… La rampe de lancement est ainsi trouvé par le fils du Niger et du Bani qui se lance à la conquête de l'Europe voire de l'Occident. Il entreprend une tournée de promotion de Tendoro qui le conduit en France, en Allemagne et en Suisse. De retour de l'Europe, il entreprend une tournée sous-régionale sillonnant ainsi presque toutes les principales villes ivoiriennes et maliennes où les mélomanes se piétinent pour assister à ses concerts. Au Mali, il se maintient au sommet des hits parades pendant environ deux saison. Après cet époustouflant succès, l'artiste c'est pour un moment éclipsé pour mûrir ses projets artistiques et surtout concocter le menu de son futur album « Yeredon » sorti en fin d’année 2003. Et le résultat est au-delà des attentes parce que Koko va séduire et conquérir les rares âmes qui étaient jusque-là indifférentes à son talent. L'un des secrets les mieux gardés du Roots Reggae Africain. Bientôt le Nouvel album!
Show More
Genres:
Reggae
Hometown:
Bamako, Mali

Get the full experience with the Bandsintown app.
arrow