Bandsintown
get app
Sign Up
Log In
Sign Up
Log In

Phone icon
Get App
Artists & VenuesPromotersHelp
PrivacyTerms
Louis Chedid (Officiel) Tickets, Tour Dates and Concerts
Louis Chedid (Officiel) Tickets, Tour Dates and Concerts

Louis Chedid (Officiel)Verified

1,025 Followers
Never miss another Louis Chedid (Officiel) concert. Get alerts about tour announcements, concert tickets, and shows near you with a free Bandsintown account.
Follow

About Louis Chedid (Officiel)

LOUIS CHEDID - DEUX FOIS L’INFINI 16 chansons ! 16 albums ! 40 ans de carrière ! Voilà les trois chiffres qui résument l'année 2013 pour Louis Chedid. Moins de trois ans après le disque d’or obtenu pour le très acclamé « On ne dit jamais assez aux gens qu’on aime qu’on les aime », Louis nous gratifie d’un formidable nouvel album qu’on pourrait presque décrire comme un « best of » de nouvelles chansons. « Scoop », le premier single s’affiche déjà par son côté « électro-bricolo » comme le cousin contemporain d’un « Ainsi soit-il ». Et l'on sent chez l'auteur la même pointe d'humour et d'agacement que celle qui avait suscité l'écriture du « Chacha de l'insécurité » en son temps. D’ores et déjà, « Deux Fois l'Infini » contient son lot de nouveaux classiques : «Si tu veux de moi», irrésistible clin d’œil - hommage à Nino Ferrer, « Immortel »... bien joué à l’heure du débat sur les retraites, « Je chante un peu pour moi » chaloupé et déglingué dont la malice n’est pas sans rappeler un certain Brassens, « Ce que la vie me donne » (aux parfums salvadoriens), les poignants « Tu vas me manquer », « C’était pas écrit comme ça » ou le lennonien « Encore un enfant » . Nouvelle palette inattendue, l’Inde où Louis séjourne régulièrement depuis quelques années et dont on découvre les évidentes références sonores légèrement madchesterisantes dans son hommage à la star Shahrukh Khan «Quand Shahrukh danse» Louis a l’âme d’un éternel débutant. Il en a l’énergie et la fraîcheur. La frénésie aussi. Celle qui l'amène à composer 6 nouvelles chansons après son entrée en studio, dont « Deux fois l'infini », titre de l'album. Or l’infini a son pictogramme : le chiffre 8 couché. Coïncidence trop évidente pour ne pas en jouer. Donc le seizième album comportera seize nouvelles chansons. Obligatoirement ! Pas de calcul. De la générosité à l’état pur ! Une « contrainte formelle » auto imposée. « Deux Fois l'Infini » est un album qui dégage une force et une énergie aussi jouissives que communicatives. Impossible d’imaginer qu’un seul homme en soit l’orchestre. Et pourtant ! Louis avait été, en 1974, à l’instar de Paul Mc Cartney outre-manche ou Todd Rundgren aux Etats-Unis, le premier artiste hexagonal à enregistrer un album pratiquement tout seul. « Hold-up » fut très remarqué en son temps : cela lui avait d’ailleurs valu d’être le premier chanteur s’exprimant en français à recevoir les faveurs de la presse rock ! C’est avec cette mise en danger et cette excitation que Louis avait envie de renouer. Si il est bien le seul musicien à assumer l’intégralité des instruments sur ce disque (guitares, batterie, basse, claviers, synthétiseurs, programmation), il travaille cependant en très bonne compagnie. A la réalisation, un nouveau venu, Samy Osta. Louis dit de lui qu’il est un « esprit incroyablement positif et qu'il dégage une énergie contagieuse ». Bien que trentenaire, Samy possède déjà une magnifique carte de visite : ingénieur au Studio Microbe, il est passé à la réalisation via Da Brazilians et La Femme. C’est avec l’album de Rover paru en 2012, qu’il s’est vraiment imposé comme une valeur montante et sûre de ce métier, parfois difficile à définir mais ô combien essentiel qu’est celui de réalisateur. Samy est un « fan » de longue date de Louis et a fait savoir son envie. Quelque chose s’est passé tout de suite entre les deux hommes. Les musiciens fonctionnent souvent comme cela, à l’instinct. La musique est une langue qu’ils partagent et qu’ils vivent de la même manière. Pas de différence d’âge une fois les amplis branchés, les deux générations se retrouvant sur l’essentiel : les références, absolues celles là... Beatles et sixties en tête, et l’attitude : fraîcheur, curiosité, envie ! A la console, Sébastien Gohier, avec qui Louis collabore depuis l’épisode « Soldat Rose ». Brillant ingénieur du son, facilitateur, toujours prêt à presser sur le bouton rouge au moment où la magie de l’inspiration se manifeste, il est l’homme de confiance indispensable pour ce genre de méthode de travail. Et son studio, devenu un deuxième chez soi pour Louis. La complicité des trois fut telle que le mixage s’est effectué à 6 mains, chacun dans son studio. Et je mets au défi quiconque n’aurait pas lu les crédits pochettes de deviner qui a mixé quoi ! Louis Chedid est un Grand Monsieur qui n’a de cesse, artisan infatigable, de donner ses lettres de noblesse à un art qu’il ne considère pas comme mineur. Et vous ne pouvez pas savoir à quel point « l’éternel débutant » stresse comme jamais au moment où il faut, comme disent les artistes, « lâcher le bébé » ! Généralement, c’est bon signe… Bonne écoute ! Marc Thonon - Août 2013 LOUIS CHEDID - INTEGRAL SORTIE LE 4 NOVEMBRE 2013 Le coffret « Louis Chedid Intégral » sortira en même temps que « Deux fois l’infini ». Il contiendra ses 15 albums studios, les 45T et en bonus un documentaire audio de Gérard Suter (extrait de la série « Les chiens ne font pas des chats » diffusée sur les antennes des radios de service public francophone cet été). La page officielle de Louis Chedid !
Show More
Genres:
French, International

No upcoming shows
Send a request to Louis Chedid (Officiel) to play in your city
Request a Show

Bandsintown Merch

Circle Hat
$25.0 USD
Live Collage Sweatshirt
$45.0 USD
Rainbow T-Shirt
$30.0 USD
Circle Beanie
$20.0 USD

About Louis Chedid (Officiel)

LOUIS CHEDID - DEUX FOIS L’INFINI 16 chansons ! 16 albums ! 40 ans de carrière ! Voilà les trois chiffres qui résument l'année 2013 pour Louis Chedid. Moins de trois ans après le disque d’or obtenu pour le très acclamé « On ne dit jamais assez aux gens qu’on aime qu’on les aime », Louis nous gratifie d’un formidable nouvel album qu’on pourrait presque décrire comme un « best of » de nouvelles chansons. « Scoop », le premier single s’affiche déjà par son côté « électro-bricolo » comme le cousin contemporain d’un « Ainsi soit-il ». Et l'on sent chez l'auteur la même pointe d'humour et d'agacement que celle qui avait suscité l'écriture du « Chacha de l'insécurité » en son temps. D’ores et déjà, « Deux Fois l'Infini » contient son lot de nouveaux classiques : «Si tu veux de moi», irrésistible clin d’œil - hommage à Nino Ferrer, « Immortel »... bien joué à l’heure du débat sur les retraites, « Je chante un peu pour moi » chaloupé et déglingué dont la malice n’est pas sans rappeler un certain Brassens, « Ce que la vie me donne » (aux parfums salvadoriens), les poignants « Tu vas me manquer », « C’était pas écrit comme ça » ou le lennonien « Encore un enfant » . Nouvelle palette inattendue, l’Inde où Louis séjourne régulièrement depuis quelques années et dont on découvre les évidentes références sonores légèrement madchesterisantes dans son hommage à la star Shahrukh Khan «Quand Shahrukh danse» Louis a l’âme d’un éternel débutant. Il en a l’énergie et la fraîcheur. La frénésie aussi. Celle qui l'amène à composer 6 nouvelles chansons après son entrée en studio, dont « Deux fois l'infini », titre de l'album. Or l’infini a son pictogramme : le chiffre 8 couché. Coïncidence trop évidente pour ne pas en jouer. Donc le seizième album comportera seize nouvelles chansons. Obligatoirement ! Pas de calcul. De la générosité à l’état pur ! Une « contrainte formelle » auto imposée. « Deux Fois l'Infini » est un album qui dégage une force et une énergie aussi jouissives que communicatives. Impossible d’imaginer qu’un seul homme en soit l’orchestre. Et pourtant ! Louis avait été, en 1974, à l’instar de Paul Mc Cartney outre-manche ou Todd Rundgren aux Etats-Unis, le premier artiste hexagonal à enregistrer un album pratiquement tout seul. « Hold-up » fut très remarqué en son temps : cela lui avait d’ailleurs valu d’être le premier chanteur s’exprimant en français à recevoir les faveurs de la presse rock ! C’est avec cette mise en danger et cette excitation que Louis avait envie de renouer. Si il est bien le seul musicien à assumer l’intégralité des instruments sur ce disque (guitares, batterie, basse, claviers, synthétiseurs, programmation), il travaille cependant en très bonne compagnie. A la réalisation, un nouveau venu, Samy Osta. Louis dit de lui qu’il est un « esprit incroyablement positif et qu'il dégage une énergie contagieuse ». Bien que trentenaire, Samy possède déjà une magnifique carte de visite : ingénieur au Studio Microbe, il est passé à la réalisation via Da Brazilians et La Femme. C’est avec l’album de Rover paru en 2012, qu’il s’est vraiment imposé comme une valeur montante et sûre de ce métier, parfois difficile à définir mais ô combien essentiel qu’est celui de réalisateur. Samy est un « fan » de longue date de Louis et a fait savoir son envie. Quelque chose s’est passé tout de suite entre les deux hommes. Les musiciens fonctionnent souvent comme cela, à l’instinct. La musique est une langue qu’ils partagent et qu’ils vivent de la même manière. Pas de différence d’âge une fois les amplis branchés, les deux générations se retrouvant sur l’essentiel : les références, absolues celles là... Beatles et sixties en tête, et l’attitude : fraîcheur, curiosité, envie ! A la console, Sébastien Gohier, avec qui Louis collabore depuis l’épisode « Soldat Rose ». Brillant ingénieur du son, facilitateur, toujours prêt à presser sur le bouton rouge au moment où la magie de l’inspiration se manifeste, il est l’homme de confiance indispensable pour ce genre de méthode de travail. Et son studio, devenu un deuxième chez soi pour Louis. La complicité des trois fut telle que le mixage s’est effectué à 6 mains, chacun dans son studio. Et je mets au défi quiconque n’aurait pas lu les crédits pochettes de deviner qui a mixé quoi ! Louis Chedid est un Grand Monsieur qui n’a de cesse, artisan infatigable, de donner ses lettres de noblesse à un art qu’il ne considère pas comme mineur. Et vous ne pouvez pas savoir à quel point « l’éternel débutant » stresse comme jamais au moment où il faut, comme disent les artistes, « lâcher le bébé » ! Généralement, c’est bon signe… Bonne écoute ! Marc Thonon - Août 2013 LOUIS CHEDID - INTEGRAL SORTIE LE 4 NOVEMBRE 2013 Le coffret « Louis Chedid Intégral » sortira en même temps que « Deux fois l’infini ». Il contiendra ses 15 albums studios, les 45T et en bonus un documentaire audio de Gérard Suter (extrait de la série « Les chiens ne font pas des chats » diffusée sur les antennes des radios de service public francophone cet été). La page officielle de Louis Chedid !
Show More
Genres:
French, International

Get the full experience with the Bandsintown app.
arrow