Bandsintown
get app
Sign Up
Log In
Sign Up
Log In

Industry
ArtistsEvent Pros
HelpPrivacyTerms
Even If Tickets, Tour Dates and %{concertOrShowText}
Even If Tickets, Tour Dates and %{concertOrShowText}

Even IfVerified

723 Followers
Never miss another Even If concert. Get alerts about tour announcements, concert tickets, and shows near you with a free Bandsintown account.
Follow

About Even If

Even If, et même si... Une seule dénomination pour un projet artistique multiforme. Even If, c’est à la fois un disque, une bande dessinée, leur (super) héros, évidemment américain, et le collectif qui se cache derrière, soit, actuellement, Richard Kolinka, France et Sylvain Cartigny, Fanny Lochu, Raphaël Roux et Paul Convard. Tous des musiciens (au sein de Téléphone, des France Cartigny, de Lézard...), et bien sûr c’est par un projet musical qu’ils ont commencé. Projet léger au départ, l’aventure a commencé à quatre, avec Fanny, Paul Convard, Raphaël et Daniel Roux : une petite bande qui part à la campagne pour écrire des chansons ensemble, « pour se marrer », en anglais « parce que ça irait beaucoup plus vite et parce que ça sonne » et sur le thème du super-héros, très vite choisi «parce que le premier titre écrit faisait un peu générique de super- héros, et parce qu’un super héros, on peut lui faire faire n’importe quoi, dans les paroles on peut écrire à peu près n’importe quoi. » Même le nom « Even If » vient d’une blague, une manie adoptée quelques jours par le groupe : « pour rire, on terminait toutes nos phrases par même si ». Blague à part, ils mettent en boîte une chanson par jour et il ne leur faudra pas plus de trois sessions de quelques semaines pour jeter les bases de ce disque jouissif, écrit en écoutant Dionne Warwick et la pop anglaise de Ian Brown, et dont les morceaux sont arrangés au fur et à mesure par Quentin Convard et Paul. C’est tout sauf du rock classique à guitares : forcément, si Paul et Fanny ont joué ensemble au sein d’un groupe typiquement rock français (Lézard) et Daniel exercé ses talents de bassiste dans le rock (et par exemple accompagné Kolinka dans Le Cercle), Raphaël, lui, joue plutôt de la pop / R’n’B, et la combinaison des influences, ainsi que le thème, lorgnant vers la science- fiction, multiplient les possibilités. Le résultat ? Une pop fantastique pleine de chœurs et de machines, terriblement entraînante et contemporaine... et où se glissent quelques allusions malicieuses à Bowie (l’auteur de « Heroes »). L’idée d’une BD pour l’accompagner commence à faire jour dès 2009. Logique : le disque est un album concept basé sur les comics et Paul est dessinateur de BD (on lui doit notamment La nuit du président, Petite mort en un acte, L’assassinat du Père Noël). Mais l’histoire d’Even If s’écrit en deux parties : avant et après. Fin 2009, Daniel Roux meurt brutalement. Le projet va renaître en son hommage : au line-up viennent se rajouter Sylvain et France Cartigny, qui ont joué avec Daniel au sein des France Cartigny, et Richard Kolinka, lui aussi proche et collègue de Daniel, qui s’est enthousiasmé à l’écoute des morceaux. La BD, elle aussi, prend forme, sur un scénario écrit par Paul, évidemment adapté du disque et rempli de références humoristiques à l’actualité et à l’histoire américaine. Là encore, le travail est collectif, les illustrateurs Albert, Tanino Liberatore, Félix Lantieri, Henry Joko, André Juillard, Besseron, Bernard Khattou, Pierre Druilhe et, bien sûr, Paul se sont partagé le travail et donnent chacun une interprétation du super-héros sur une même base : la photo de Daniel Roux qu’on leur a donnée comme modèle. C’est lui qui prête ses traits à Even If, quelques signes distinctifs en plus : le bandeau rouge, la coupe de cheveux ultra-courte. Un des rares à défendre des valeurs humanistes dans un monde devenu totalement cynique, Even If est le plus humain de tous dans un monde quasi inhumain, où il est seul à se choquer de ce qui ne choque plus personne. Mi-BD, mi-conte philosophique moderne, ce livre pose les questions : qu’est-ce exactement qu’un super- héros ? Peut-on être un héros seul ? Que faire, aussi, de nos rêves d’adolescent ? ou d’adulte, ceux d’un monde meilleur ? La réponse n’est pas un programme politique, mais une morale intemporelle... qui n’aurait pas trop plu à McCarthy quand même, et en tout cas réserve une jolie surprise. Les super-héros, c’est bien connu, sont immortels. Ramener Daniel à la vie le temps d’un livre et d’un disque était sans doute le plus bel hommage possible. BUSTY http://www.evenifmusic.com
Show More
No upcoming shows
Send a request to Even If to play in your city
Request a Show

About Even If

Even If, et même si... Une seule dénomination pour un projet artistique multiforme. Even If, c’est à la fois un disque, une bande dessinée, leur (super) héros, évidemment américain, et le collectif qui se cache derrière, soit, actuellement, Richard Kolinka, France et Sylvain Cartigny, Fanny Lochu, Raphaël Roux et Paul Convard. Tous des musiciens (au sein de Téléphone, des France Cartigny, de Lézard...), et bien sûr c’est par un projet musical qu’ils ont commencé. Projet léger au départ, l’aventure a commencé à quatre, avec Fanny, Paul Convard, Raphaël et Daniel Roux : une petite bande qui part à la campagne pour écrire des chansons ensemble, « pour se marrer », en anglais « parce que ça irait beaucoup plus vite et parce que ça sonne » et sur le thème du super-héros, très vite choisi «parce que le premier titre écrit faisait un peu générique de super- héros, et parce qu’un super héros, on peut lui faire faire n’importe quoi, dans les paroles on peut écrire à peu près n’importe quoi. » Même le nom « Even If » vient d’une blague, une manie adoptée quelques jours par le groupe : « pour rire, on terminait toutes nos phrases par même si ». Blague à part, ils mettent en boîte une chanson par jour et il ne leur faudra pas plus de trois sessions de quelques semaines pour jeter les bases de ce disque jouissif, écrit en écoutant Dionne Warwick et la pop anglaise de Ian Brown, et dont les morceaux sont arrangés au fur et à mesure par Quentin Convard et Paul. C’est tout sauf du rock classique à guitares : forcément, si Paul et Fanny ont joué ensemble au sein d’un groupe typiquement rock français (Lézard) et Daniel exercé ses talents de bassiste dans le rock (et par exemple accompagné Kolinka dans Le Cercle), Raphaël, lui, joue plutôt de la pop / R’n’B, et la combinaison des influences, ainsi que le thème, lorgnant vers la science- fiction, multiplient les possibilités. Le résultat ? Une pop fantastique pleine de chœurs et de machines, terriblement entraînante et contemporaine... et où se glissent quelques allusions malicieuses à Bowie (l’auteur de « Heroes »). L’idée d’une BD pour l’accompagner commence à faire jour dès 2009. Logique : le disque est un album concept basé sur les comics et Paul est dessinateur de BD (on lui doit notamment La nuit du président, Petite mort en un acte, L’assassinat du Père Noël). Mais l’histoire d’Even If s’écrit en deux parties : avant et après. Fin 2009, Daniel Roux meurt brutalement. Le projet va renaître en son hommage : au line-up viennent se rajouter Sylvain et France Cartigny, qui ont joué avec Daniel au sein des France Cartigny, et Richard Kolinka, lui aussi proche et collègue de Daniel, qui s’est enthousiasmé à l’écoute des morceaux. La BD, elle aussi, prend forme, sur un scénario écrit par Paul, évidemment adapté du disque et rempli de références humoristiques à l’actualité et à l’histoire américaine. Là encore, le travail est collectif, les illustrateurs Albert, Tanino Liberatore, Félix Lantieri, Henry Joko, André Juillard, Besseron, Bernard Khattou, Pierre Druilhe et, bien sûr, Paul se sont partagé le travail et donnent chacun une interprétation du super-héros sur une même base : la photo de Daniel Roux qu’on leur a donnée comme modèle. C’est lui qui prête ses traits à Even If, quelques signes distinctifs en plus : le bandeau rouge, la coupe de cheveux ultra-courte. Un des rares à défendre des valeurs humanistes dans un monde devenu totalement cynique, Even If est le plus humain de tous dans un monde quasi inhumain, où il est seul à se choquer de ce qui ne choque plus personne. Mi-BD, mi-conte philosophique moderne, ce livre pose les questions : qu’est-ce exactement qu’un super- héros ? Peut-on être un héros seul ? Que faire, aussi, de nos rêves d’adolescent ? ou d’adulte, ceux d’un monde meilleur ? La réponse n’est pas un programme politique, mais une morale intemporelle... qui n’aurait pas trop plu à McCarthy quand même, et en tout cas réserve une jolie surprise. Les super-héros, c’est bien connu, sont immortels. Ramener Daniel à la vie le temps d’un livre et d’un disque était sans doute le plus bel hommage possible. BUSTY http://www.evenifmusic.com
Show More
Get the full experience with the Bandsintown app.
arrow