Bandsintown Logo
Thursday, January 25th, 2018
3:00 PM
Comment devient-on adulte ? Voilà LA grande question que se pose un groupe de jeunes vivant dans un « tapon » d’appartements en carton où l’on entend tout à travers les murs. Dans ce milieu, la pauvreté teinte aussi la façon de dire les choses. Pourtant, même si ces jeunes peinent à s’exprimer, ils savent très bien veiller les uns sur les autres. Et c’est en mettant ensemble leurs mots qu’ils réussissent à dire leurs rêves. La parole devient alors rassembleuse et porteuse d’espoir.

L’URGENCE DE DIRE

Dans une langue imagée et rugueuse, rythmée comme un slam et amplifiée par un chœur, La nuit // La vigie nous fait voir et comprendre un milieu difficile et des ados souvent laissés à eux-mêmes. Les personnages portent leurs blessures, leur vulnérabilité, le poids de leur vie étriquée en même temps qu’un grand souffle de vie et d’énergie nous faisant nous attacher à eux. Ils sont bouleversants de vérité et viennent nous toucher par leur urgence d’exprimer ce qu’ils sont et ce qu’ils veulent devenir.
Des rencontres avec des jeunes issus d’un milieu difficile, et les questionnements qui en ont surgi, sont à l’origine du spectacle. Il a été nourri par des réflexions sur ce qu’on propose aux jeunes comme modèles masculins et féminins, des gars de plus en plus musclés et des filles de plus en plus minces et aguichantes. Mais est-ce que les jeunes se reconnaissent dans ces stéréotypes ?