Bandsintown Logo
Saturday, January 27th, 2018
8:00 PM
2 RSVPs
Le souffle romanesque de la chanson française. Son premier album fut un succes. C’etait en 2006, et avec Jusqu’au bout du monde un large public decouvrait le talent d’auteure-compositrice d’Émily Loizeau, sa capacite a faire vivre des personnages, evoquer des paysages et a raconter des histoires, et la richesse de sa voix (Mathias Malzieu, le chanteur de Dionysos, la decrit comme une fille possible de Barbara et de Tom Waits). Si elle pratique le piano depuis son plus jeune age et si elle a choisi la voie de la chanson des 2001, Émily Loizeau a eìgalement fait des etudes de theatre, ce qui l’a amenee a creer, au 104 a Paris, un spectacle musical, Mona, ou se repondent deux histoires : celle d’une enfant nee a l’age de 73 ans et qui succombe a une crise de potomanie, celle d’un jeune soldat qui survit au naufrage du bateau ou il sert. Deux histoires de noyade donc, l’une interieure a laquelle on succombe, l’autre exterieure a laquelle on survit. Le spectacle a donne naissance a un album realise avec Renaud Letang, producteur aux collaborations innombrables (de Manu Chao aÌ Stupeflip en passant par Katerine, Feist ou Charlotte Gainsbourg), qui apporte un peu de « chimique » au son tres « organique » du violoncelliste Olivier Koundouno et du guitariste Csaba Palotai, les arrangeurs historiques de la chanteuse. L’album, sorti en 2016, a a son tour donne naissance a une longue serie de concerts qui donnent une nouvelle vie a ces contes de l’enfance adulte