Bandsintown Logo
Friday, February 16th, 2018
8:30 PM
Kim Richardson amorce sa carrière à un très jeune âge, tout d’abord comme actrice et danseuse dans des théâtres de la région de Toronto. À l’adolescence, elle se produit à titre de chanteuse dans des bars, devant obtenir la permission de sa mère, puisqu’elle n’a pas l’âge légal pour y entrer.

En 1986, elle obtient son premier prix Juno dans la catégorie « Interprète le plus prometteur de l’année » avec « He’s my lover ». L’année suivante, elle récidive et obtient le Juno du « Meilleur enregistrement R&B/Soul » pour « Peek-a-boo ». Elle obtiendra son troisième en 1994 pour le « Meilleur album jazz contemporain », enregistré avec le groupe The Merlin Factor.

Au fil des années, Kim accompagne aussi plusieurs chanteurs tels que Céline Dion, Corey Hart, Gregory Charles, Dan Bigras, Isabelle Boulay, Diane Dufresne, Lara Fabian, Garou, Murray Head, Éric Lapointe, Ginette Reno, Barry White, Stevie Wonder, Robert Palmer, Bruno Pelletier, Roch Voisine, Nanette Workman, pour ne nommer que ceux-là.