Bandsintown Logo
Thursday, May 10th, 2018
5:00 PM
L’œuvre de Lara Kramer met en contraste les relations brutales qu’entretiennent les peuples autochtones et la société coloniale. Dans le cadre de cette performance et installation, Kramer plonge le spectateur dans la réalité de l’ancienne Pelican Lake Indian Residential School où ont étudié trois générations de sa famille. Produite en collaboration avec Stefan Petersen, « Phantom… » explore les contrecoups résiduels des pensionnats et le traumatisme qui imprègne notre paysage.

Lara Kramer est une chorégraphe et artiste multidisciplinaire ojie-crie. Ses travaux ont été encensés par la critique, y compris Native Girl Syndrome, œuvre traitant et de la victimisation des femmes autochtones et des séquelles laissées par le génocide culturel.

Vernissage : jeudi 10 mai 2018 – 17 h