Bandsintown Logo
The Other Half
Nov 20th 2017 @ Cinémathèque québécoise
Montreal, Canada
I Was There
Get the full experience with the Bandsintown app.
Monday, November 20th, 2017
7:00 PM
Celui qui voit les heures Réal. : Pierre Goupil [Qué., 1985, 73 min., num., VOF]
avec Frédérique Collin, Ginette Boivin, Serge Gagné
Un jeune réalisateur tente de convaincre les producteurs d'adapter le livre 1984 de George Orwell... Mais rien n'y fait. Il s'enfonce dans la neurasthénie. « En regardant CELUI QUI VOIT LES HEURES, on pense à Jutra, à son À TOUT PRENDRE (notre premier film vraiment moderne), pour ses connotations autobiographiques, ce regard sur soi-même plutôt dur, même si le film de Goupil dérape moins vers la folie et le narcis¬sisme. On pense à Gilles Groulx, pour son côté intellectuel, mais surtout pour son goût de la vérité et d’une nécessité morale. On pense à Jacques Leduc pour le filmage frontal qui donne une œuvre sans graisse, sans boursouflure. Cette filiation spirituelle que j’établis entre Goupil et ces auteurs n’est pas inno¬cente. C’est que Goupil, comme Jutra, Groulx et quelques autres dans les années 60, a su adapter son projet aux moyens dont il disposait, qu’il est l’un des rares à avoir répondu correctement à la question: Comment filmer et, surtout, comment fil¬mer maintenant, en 1985? » (André Roy, 1986)
PRÉSENTÉ PAR RALPH ELAWANI