Bandsintown Logo
Friday, November 24th, 2017
7:00 PM
Point Éphémère (950739) présente JULIEN GASC (Born Bad Records / FR) : Quatre ans après l’inénarrable « Cerf Biche et Faon », « Kiss me you fool ! » nous emmène au loin, dans des nuées de sons et de contes sentimentaux biscornus, vers une quête d’illumination qui traverse la riche palette des passions humaines. Le titre est emprunté à un graffiti découvert dans les toilettes pour dames d’un pub londonien. C’est par ce judas qu’on envisage, en voyeur, la complexité paradoxale de ce disque: À la fois spirituel, noble et dégénéré, Julien s’y pavane avec la nonchalance d’un dandy noctambule. Troubadour des temps modernes, il y chante l’amour irrésolu, les trivialités du quotidien, la quête d’absolu et l’auto dérision. Fruit d’une collaboration artistique d’excellence (Laëtitia Sadier, John Linger (Neils Children), Cathy Lucas (The Oscillation, Vanishing Twin), Joe Watson…), ce disque contrasté et émotif, hétérogène, forme pourtant un tout. Ici s’enchaînent avec élégance et jeux de miroirs, chansons surréalistes et poèmes décadents, séductions sans efforts appuyés. À rebours des normes actuelles, « Kiss me you fool ! », cultive son identité forte loin des mondanités musicales contemporaines. + THOMAS SUBIRANIN Depuis quelques années, dans l’intimité de son home-studio, Thomas Subiranin bricole des chansonnettes énigmatiques... Il dévoile une musique pleine de surprise et de subtilités - une pop lumineuse et entêtante qui sait charmer son audience. De la véritable Feel Good Music en somme, comme disent les anglo-saxons. Elle réconcilie savamment ceux qui ont un œil dans le rétro (Todd Rundgren, Beatles c. 1967…) et les amateurs des ténors pop du moment (Mild High Club, Forever Pavot…).