Bandsintown Logo
Thursday, November 30th, 2017
8:45 PM
Royal... ! Haendel, Haydn : du baroque au classique Pour les fêtes royales en extérieur, dans le faste du plein air, Haendel a écrit ces musiques grandioses, simples et solennelles qui sont devenues depuis de grands succès. Il n'est pas difficile d'imaginer ce que devaient être ces fêtes, durant lesquelles l'on contemplait le ciel illuminé, avec le bruit des fontaines, des fleuves, des rocailles... Le modèle est évidemment Versailles. Il est probable que Haendel ait composé ses Water Music en 1733, pour un orchestre de 50 musiciens accompagnant le monarque George 1er sur la Tamise. Un peu plus tard, en 1749, il récidive avec les Fireworks (Feu d'artifice) pour célébrer le traité d'Aix-la-Chapelle. Aux abords de la Tamise, embouteillage monstre de tous les carrosses venus découvrir cette "super-production pyrotechnique" : près de 12000 personnes sont venues admirer ce spectacle unique. En contrepoint, la musique de Haydn semble intimiste. Elle aussi écrite pour Londres (mais dans une salle cette fois-ci...), la Symphonie "Roulement de timbales" (1795) utilise les percussions comme les Fireworks de Haendel. Direction : Ottavio Dantone Georg Friedrich haendel : Water Music, Musique pour les Feux d'artifice royaux Joseph Haydn : Le Monde de la Lune, ouverture, Symphonie n° 103