Bandsintown Logo
Friday, November 17th, 2017
9:30 PM
Trois groupes dont le point commun serait une passion pour le krautrock et les musiques électroniques allemandes 70’s... Die Wilde Jagd est un duo de Düsseldorf signé sur le mythique label Bureau B (Cluster, Moebius, Faust, Grosskopf, Camera…), dont le champ sonore rappelle autant le psychédélisme intense de Neu! que l’électronique industrielle dansante de DAF. Un « néo-krautrock » joué à l’aide de loops répétitives à la guitare, de synthétiseurs analogiques, de percussions électroniques et d’une batterie. Neutral Zone est un groupe suisse-allemand encore trop méconnu, qui sort cet automne son cinquième album. L’influence de Kraftwerk est omniprésente dans la pop « kosmische » du quatuor de Winterthur, qui utilise principalement vieux claviers et boites à rythme. Flammkuch, projet électronique de Matthew Franklin du groupe veveysan Zahnfleisch, s’entoure d’une multitude de machines et synthétiseurs pour produire une techno acide triturée aux bidouillages analogiques.