Bandsintown Logo
Sunday, May 27th, 2018
3:00 PM
Héritières d’un siècle de « tempête et passions », les œuvres de Brahms et de Wagner allient invention mélodique et virtuosité symphonique, tout en s’inspirant de folklores ou légendes.

Après une...

Héritières d’un siècle de « tempête et passions », les œuvres de Brahms et de Wagner allient invention mélodique et virtuosité symphonique, tout en s’inspirant de folklores ou légendes.

Après une Troisième Symphonie de Mahler très remarquée, Wolfgang Doerner poursuit à la tête de l’Orchestre Pasdeloup son exploration du répertoire germanique. Brahms et Wagner passaient pour être les deux frères ennemis de la musique du XIXe siècle puisqu’on les opposa dans une célèbre querelle. Le premier était censé être le représentant les traditionalistes et le second, le promoteur de la musique de l’avenir. Une affirmation tempérée par le respect que les deux compositeurs se témoignaient en privé, notamment Brahms qui possédait la partition originelle de la musique du Venusberg de Tannhäuser et du Prélude de Tristan et Isolde. Si leur conception de la musique à programme et leur vision du chromatisme demeurèrent inconciliables, on finit par les considérer comme les deux visages d’un même romantisme tardif.

Lieu : Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie