Bandsintown Logo
Friday, May 11th, 2018
8:30 PM
6 RSVPs
Les fameux gnawas du Maroc sont originaires de l’ancien Empire du Soudan Occidental composé notamment par le Sénégal, le Mali, le Niger et la Guinée. L’art des griots mauritaniens, quant à lui, es...

Les fameux gnawas du Maroc sont originaires de l’ancien Empire du Soudan Occidental composé notamment par le Sénégal, le Mali, le Niger et la Guinée. L’art des griots mauritaniens, quant à lui, est un art à la fois savant et classique, point de convergence entre l’univers arabo-berbère et l’univers noir de l’Afrique de l’Ouest.

L’Afrique arabisée est la célébration de deux fortes traditions musicales du continent africain : l’art des griots et la musique gnawa. À la fois savant et classique, l’art des griots mauritaniens est un carrefour entre l’univers arabo-berbère et l’univers noir de l’Afrique de l’Ouest. Griotte charismatique à la voix prenante, Coumbane Mint Ely Warakane rend hommage à la musique des griots maures, anciens nomades arabophones ayant parcouru tout l’Ouest saharien, du Sénégal au sud du Maroc. Une musique savante transmise oralement et accompagnée par l’ardin (harpe) et le tidinit (luth). Co-fondateur de l’Orchestre National de Barbès, Aziz Sahmaoui est quant à lui un ambassadeur valeureux de la musique gnawa. Il n’a cessé de valoriser la musique traditionnelle maghrébine tout en étant à l’écoute des courants les plus modernes. Et si le chaabi et la musique d’Afrique noire sont aussi des sources d’inspiration pour le musicien marocain, c’est cet art gnawa originaire de l’ancien Empire du Soudan occidental qu’il célèbre à la Philharmonie.



Lieu : Salle des concerts - Cité de la musique