Bandsintown Logo
Saturday, March 17th, 2018
11:00 AM
Oiseaux réels, oiseaux rêvés… L’Orchestre Pasdeloup entremêle en toute liberté inspirations naturalistes et évocations fabuleuses dans ce concert inouï, comme une invitation à virevolter entre les...

Oiseaux réels, oiseaux rêvés… L’Orchestre Pasdeloup entremêle en toute liberté inspirations naturalistes et évocations fabuleuses dans ce concert inouï, comme une invitation à virevolter entre les langages romantiques et contemporains, avec des textes choisis et dits par l’ornithologue Guilhem Lesaffre, et une composition sonore réalisée par l’audio naturaliste Fernand Deroussen.

Les oiseaux, rêvés, fantastiques ou bien réels, ont souvent constitué une source d’inspiration pour les compositeurs. Messiaen en a même fait un élément fondamental de son langage musical, à l’instar de La Grive des bois, extraite de son grand œuvre Des canyons aux étoiles. Autre créateur majeur, disparu en 2016, Rautavaara a incorporé le chant des oiseaux, enregistré sur bande, à son célèbre Cantus Arcticus, pour un résultat hypnotique. La sérénité de L’Envol de l’alouette de Vaughan Williams convoque les éléments dans une vision panthéiste, elle aussi fascinante. Enfin, L’Oiseau de feu nous plonge dans les contes et légendes de l’ancienne Russie et nous emmène aux confins du merveilleux.

Lieu : Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie