Bandsintown Logo
Friday, May 18th, 2018
8:00 PM
Une berceuse de Gershwin tendrement jazzy, un « western » des Appalaches dû au grand Aaron Copland, une ouverture de Bernstein cent pour cent « Broadway », tels sont les visages contrastés de musique américaine que ce programme voudrait évoquer. On y ajoutera le versant européen, « sérieux », toujours un peu méconnu, de l’auteur de West Side Story : sa Sérénade pour violon, cordes et percussion (1954) inspirée du Banquet de Platon… En réalité un superbe concerto en cinq mouvements, virtuose, lyrique, et d’un grand raffinement d’écriture.