Bandsintown Logo
Saturday, January 20th, 2018
11:00 AM
Fondé en 2012, le Quatuor David Oïstrakh foule les terres musicales magistralement empruntées par le violoniste russe. Au frémissant Quartettsatz de Schubert succèdent deux chefs-d'œuvre du répért...

Fondé en 2012, le Quatuor David Oïstrakh foule les terres musicales magistralement empruntées par le violoniste russe. Au frémissant Quartettsatz de Schubert succèdent deux chefs-d'œuvre du répértoire slave, dont le méconnu Deuxième Quatuor de Borodine.

Adoptant le nom du légendaire violoniste russe, le Quatuor David Oistrakh est composé de quatre musiciens russes de haut niveau : le premier violon, Andrey Baranov, a remporté en 2012 le concours Reine-Élisabeth, 75 ans après le grand virtuose. En préambule, ils jouent le Quartettsatz de Schubert, dont l’inachèvement ne gâte pas l’inspiration, véritablement effervescente. Place ensuite au négligé Quatuor n°2 de Borodine, partition créée en 1882, à l’issue d’un voyage en Allemagne au cours duquel le compositeur avait rencontré Liszt. Il vaut notamment pour ses couleurs parfois orientales et un expressif Nocturne. En forme de conclusion, l’étonnante transparence d’écriture du troisième des douze quatuors de Chostakovitch, de 1946, et son vaste panel de sentiments, typique du compositeur.

Lieu : Salle des concerts - Cité de la musique