Bandsintown Logo
Monday, January 15th, 2018
7:00 PM
Amihai Grosz et Gary Hoffman viennent renforcer les rangs du Quatuor Modigliani pour donner la version originale de La Nuit transfigurée, où Schönberg, inspiré par la poésie de Richard Dehmel, abo...

Amihai Grosz et Gary Hoffman viennent renforcer les rangs du Quatuor Modigliani pour donner la version originale de La Nuit transfigurée, où Schönberg, inspiré par la poésie de Richard Dehmel, aborde à « un ton lyrique nouveau ».

Ils ont donné dernièrement quelques « nuits transfigurées » de premier ordre : aux Rencontres Musicales d’Évian, ancien festival de Rostropovitch dont ils ont pris la direction artistique à l’occasion de sa renaissance en 2014, à la Folle Journée de Nantes, Salle Gaveau ou à Bruxelles. De cette partition, « les Modi » expliquent qu’elle « exige qu’on oublie la complexité technique de son écriture pour en livrer l’essence. En un seul mouvement de trente minutes, les climats se succèdent entre déchirement tragique et rêve d’amour. Nous en ressortons à chaque fois totalement bouleversés. » Pour ce concert, le Quatuor (qui a récemment accueilli avec fluidité un nouveau premier violon, Amaury Coeytaux, à la place de Philippe Bernhard) interprète également le Quintette à deux altos K 516 de Mozart, l’un des sommets du genre.

Lieu : Salle des concerts - Cité de la musique