Bandsintown Logo
Saturday, September 16th, 2017
7:30 PM
À l’occasion du 450e anniversaire de la naissance de Monteverdi, John Eliot Gardiner réunit ses troupes pour un nouveau voyage dans l’œuvre opératique du compositeur italien. Chronologie oblige, c...

À l’occasion du 450e anniversaire de la naissance de Monteverdi, John Eliot Gardiner réunit ses troupes pour un nouveau voyage dans l’œuvre opératique du compositeur italien. Chronologie oblige, c'est à Orfeo qu’il revient d’ouvrir ce week-end.

Cette œuvre avec laquelle se joue un tournant esthétique capital, à tel point que certains l’ont considérée comme le premier opéra de l’histoire de la musique, est chère au cœur du chef anglais, qui y entend « le pouvoir de la musique dans l’une de ses formes les plus puissantes et concentrées », et qui explique : « Tandis que cette favola in musica se déroule, nous faisons face à toute la gamme des émotions humaines, depuis le plus euphorique jusqu’au plus abattu, toutes émotions présentées dans un langage musical qui est peut-être plus proche du discours passionné que le récitatif ne l’a jamais été, ni avant ni après. » Gardiner revient à la Philharmonie accompagné de ses fidèles formations (le cinquantenaire Monteverdi Choir et les English Baroque Soloists).

Lieu : Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie