Bandsintown Logo
Saturday, March 31st, 2018
9:00 PM
Zamora production présente trois formations aux univers singuliers représentant ce qui se fait de mieux sur la planète Folk hexagonale

Gunwood
Les premières bio de Neil Young ou The Black Keys envoyées aux journalistes ont dû commencer comme celle de Gunwood : « Ils aimaient tellement la musique qu’il fallait qu’ils en fissent ». Gunnar Ellwanger (Guitares, voix lead), Joao Francisco « Jeff » Preto (Basse, harmonica, banjo, percussions, voix) et David Jarry Lacombe (Batterie ET claviers, voix) peuvent parler et vibrer musique pendant des heures. Des Gladiators aux Dubliners en passant par Leonard Cohen tout est prétexte à des joutes musicales sans fin.

Sparky In The Clouds
C’est la rencontre d’un guitariste français, Mathias Castagné (La Crevette D’acier), et de deux soeurs chanteuses, Miranda et Bryony Perkins (choristes aux côtés de Camille BazBaz, Winston McAnuff, Gospel pour 100 voix), venues de Devon, Angleterre. Leurs chansons tentent de restituer les paysages, les villes, les rues, les personnes, les espoirs et les désespoirs dont ils sont témoins. Le mouvement, la route, le voyage, la rencontre de l’autre, Sparky s’en nourrie et tente d’éliminer les frontières qui existent entre les êtres et les choses. Pour briser la glace, ses armes sont la simplicité, l’émotion sans artifice que l’on peut obtenir avec une formation voix-guitare.

Yelli Yelli
Petite, la mère de Yelli Yelli lui faisait écouter les airs traditionnels kabyles. Elle avait beau ne pas en comprendre les paroles, les chansons l’entrainaient, déployant sous les mélodies leurs rythmes et dans ces rythmes l’émotion d’un peuple d’âmes et de corps. Les années passèrent ; l’enfant devint chanteuse Folk, brute et sensible, généreuse et espiègle. A la rencontre de Piers Faccini, le trésor secret des airs enfouis depuis l’enfance est remonté avec une voix chaude et sauvage, kabyle, folk. Yelli Yelli est redevenue celle que son grand-père appelait, en kabyle, “la fillette” : Yelli Yelli.