Bandsintown Logo
Friday, February 23rd, 2018
8:00 PM
Une ode au courage et à la dignité humaine

1884. Nous sommes à l'apogée de l'Empire britannique. John Merrick est atteint du syndrome de Protée, ce qui le rend difforme et lui cause de vives douleurs. Pour survivre, il doit s'humilier en s'exposant au regard des curieux qui payent pour s'épouvanter devant ce « monstre ». Frédérick Treves est quant à lui un brillant chirurgien et devient, à 31 ans, professeur d'anatomie à l'hôpital de Londres. Lorsqu'il aperçoit Merrick la première fois, il désire absolument étudier ce cas si étrange et le rescape de la pauvreté pour l'installer à l'hôpital. Sous sa protection, Merrick se voit enfin offrir la chance de vivre une vie normale. Témoignant d'un esprit d'une grande finesse, il étonne et devient la coqueluche de la haute société qui le visite.

C'est en lisant les mémoires du docteur Frédéric Treves sur le cas du vrai Merrick que l'auteur Bernard Pomerance a décidé d'écrire la pièce L'homme-éléphant en 1979. L'oeuvre a été un énorme succès dans le monde et a remporté de nombreux prix. Le rôle de Merrick offre un formidable défi à l'acteur Benoît McGinnis qui s'est déjà attaqué aux grands personnages du répertoire dont Néron, Hamlet et Caligula. Jean Leclerc, qui avait mis en scène « Anna sous les tropiques » au Rideau Vert, nous revient avec ce saisissant drame historique et psychologique.