Bandsintown Logo
Sunday, March 11th, 2018
3:00 PM
D'après la tragédie japonaise en trois actes Madame Butterfly de Giacomo Puccini représentée pour la premiere fois en deux actes a La Scala de Milan le 17 février 1904 Livret de Giuseppe Giacosa et Luigi Illica Robert Tuohy, direction David Zobel, chef de chant Jean-Philippe Clarac & Olivier Deloeuil, mise en scene, scénographie et costumes Christophe Pitoiset, lumieres Jean-Baptiste Beis, vidéo Olga Busuioc, Cio-Cio-San Marion Lebègue, Suzuki Georgy Vasiliev, Pinkerton André Heyboer, Sharpless Enrico Casari, Goro Victor Sicard, Yamadori Ugo Rabec, Le Bonze Orchestre de l’Opéra de Limoges Choeur de l’Opéra de Limoges | Direction Jacques Maresch Ceci n’est pas Madame Butterfly. Il y a bien toute la musique de Puccini, sa brillance orchestrale et sa sincérité lyrique, mais les brillants Clarac et Deloeuil n’entendent pas proposer au public de Limoges une mise en scene littérale des malheurs de Cio-Cio-San. Nous sommes a Limoges et nous y restons : l’appartement de l’héroine, spectaculairement suspendu au-dessus des instrumentistes de l'orchestre, est le médiocre lieu de départ de cette réflexion sur l’incompréhension entre Orient et Occident. Entre reve et réalité, l’action n’existe pas, il y a juste le trajet mental de cette employée de restauration rapide, qui fantasme et se japonise… a mort. Accès handicapés, parking République