Bandsintown Logo
Thursday, March 29th, 2018
8:30 PM
Une langue aussi dense et fleurie qu’une forêt tropicale, des voix aussi perdues dans la réverse qu’ un chant des sirènes, une aura d’icône insulaire, des vapeurs de rhum, un coeur nu... on voudrait être l’ami(e) qui tend la main au poète en perdition, mais on n’est que le collectif de musiciens qui allons reprendre ses morceaux. Alain Peters est un monument de la musique réunionnaise, une idole locale, et qui plus est, les rythmes de l’océan indien sont réputés injouables, incompréhensibles pour les non-locaux. Il y a un pont à franchir, une passerelle à suspendre au-dessus des océans. Il ne faut pas traduire la langue créole pour la comprendre ; c’est son esprit qu’il faut tenter de saisir.