Bandsintown Logo
Saturday, January 27th, 2018
8:30 PM
Elle a seulement fait paraître deux albums depuis 1998, mais la mystérieuse chanteuse, compositrice, guitariste et poète portugaise a réussi un exploit rare: agréger une foule d’admirateurs dévoués, à travers le monde, une sorte de société secrète internationale dont les rangs grossissent avec chacune de ses trop rares apparitions. Lula Pena invente ses propres règles, tant dans la conduite de sa “carrière” que dans sa musique. Son dernier opus intitulé « Archivo Pittoresco » circule entre portugais, français, anglais, espagnol, italien et grec. Peu importe la langue, sa voix est renversante et habitée, son jeu de guitare unique, son approche profondément émotionnelle et intuitive, quoique également conceptuelle et cérébrale. Elle a cette façon quasi-chamanique de ne faire qu’un avec son instrument lorsqu’elle se lance dans ses longues pièces vagabondes, durant lesquelles le bois, les cordes, les mots, le corps humain, le souffle et la voix finissent par fusionner, par se transformer en un seul animal surnaturel et fabuleux. La musique de Lula Pena est un organisme vivant. Elle navigue sur une mer étrange, dont les rivages ont pour noms folk blues, flamenco, chanson française, phado (elle aime l’épeler ainsi) ou bossa nova, qu’elle frôle tous sans en laisser aucun intact… Lula Pena : chant et guitare