Bandsintown Logo
Wednesday, December 13th, 2017
8:30 PM
— Une voix, un piano, des textes — Voilà l’équation simple et rare de celle qui s’impose aujourd’hui comme la « Petite Amie » la plus trendy de la chanson française : Juliette Armanet. Toujours accompagnée de sa « bête noire » , son piano, éternel partenaire de crime et de danse, Juliette Armanet confie depuis près d’un an ses douces folies sentimentales à un public grandissant. Entre nostalgie et humour, elle a su créer autour de ses mélodies charnelles et sensibles une aura originale, entre le rose et le noir. — Cavalier Seule — En Avril 2016, la jeune femme fait une entrée remarquée dans le paysage musical français, avec son tout premier EP, fièrement baptisé « Cavalier Seule » . Quatre titres passionnément pop qui voguent sans complexe du tube dansant à la mélopée intimiste. Son tout premier single intitulé «Manque d’Amour » au refrain à la fois drôle et poignant, entre au triple galop dans le coeur du public et lance celle que l’on baptise bientôt « la pop machine à la voix cristalline » . Quatre titres, donc, qui imposent une esthétique singulière, subtilement rétro-moderne, délicieusement décalée… parfaitement illustrée par une pochette osée et poétique, signée Théo Mercier, qui la révèle en ponette bleutée. Bref, le « style Armanet » est né et sait faire parler de lui. — Chic, variété-chic — Auteur-compositeur-interprète, la musicienne, qui travaille ses textes et ses mélodies depuis l’adolescence, s’inscrit sans complexe dans l’héritage de la « variété chic ». Ses refrains entêtants, ses paroles fines et ciselées, font d’elle la digne fille des grands de la chanson, de Sheller à Christophe, ou encore de Sanson à Tellier. Des mélodies, qui sonnent presque comme des classiques du genre, donc, qu’elle part chanter un peu partout en France, seule derrière son grand piano, ou bien avec son groupe.