Bandsintown Logo
Wednesday, November 15th, 2017
9:00 PM
17 RSVPs
« La wax, ce sont mes sources ! Ma culture, c’est le vinyle, le sample, les années 1970. », assure Eric Legnini, digger patenté qui ne manque jamais une occasion de farfouiller une caisse de LP. Dans son home studio, trône un 45-Tours de Lee Dorsey, un pressage original de“Get Out Of My Life Woman”, titre emblématique de l’une des grandes voix de La Nouvelle-Orléans. Plus qu’un simple détail, on peut y déceler une clef d’écoute de ce nouvel album qui sonne comme une somme de 45-tours, produits par le maître de céans. Des premières maquettes aux ultimes retouches, des répétitions en trio aux sessions en studio, deux ans auront été nécessaires pour aboutir au projet « Waxx Up ». Un minutieux travail où le pianiste aux manettes de la réalisation a fait un casting de voix, en fonction des tessitures, selon les climats souhaités. « J’ai beaucoup drivé les chanteurs pour qu’ils soient dans les couleurs que je voulais. Pour que chaque chanson soit la plus efficace possible, il fallait choisir la bonne voix pour la porter. » Tel sera le credo qui va guider Eric Legnini. D’emblée, le premier titre donne le cap. “I Want You Back” entre au coeur du sujet : peu de traces du piano, mais une rythmique qui claque, une section de cuivres qui appuie le propos, une voix qui respire le funk… Trois minutes trente, tous d’un bloc, au service d’une chanson. Direct, Eric Legnini change de casquette, et du coup de braquet, avec cette nouvelle galette : le pianiste émérite mute en producteur, attentif à la puissance d’une mélodie. Vingt-cinq ans au service du jazz, sous son nom ou comme partenaire particulier, le fort en thèmes n’a plus rien à prouver en la matière. Non pas que tout ça soit fini, simplement cette fois, il met l’accent sur la matière première qui a toujours nourri sa musique : la wax, cette cire noire qui a façonné son style – un swing puissant et léger, un groove aérien et terrien –, ces tracks qu’il traque depuis des lustres. C’est ainsi qu’il faut entendre le titre de cet album, en forme de jeu de mots, Waxx Up : une bonne baffle en pleine tête, à l’image du visuel qui orne la pochette !