Bandsintown Logo
Tuesday, November 14th, 2017
8:00 PM
Avec un sens du groove inné et une voix chaude à souhait, il est l’un des derniers grands soulmen américains. Le new-yorkais sait alterner nostalgie et modernité et s’impose en dangereux showman... S'il a longtemps vécu dans l'ombre des patrons de la soul et du funk, Lee Fields a depuis donné la pleine mesure de son talent, vivant une deuxième jeunesse, enchaînant les albums et les tournées, soutenu par Big Crown Records, dynamique label de Brooklyn, et épaulé par un groupe de jeunes musiciens new-yorkais particulièrement affûtés et peu enclins à jouer de la seule carte de la nostalgie. À cheval entre tradition et modernité, cette soul feulée, tout en groovant méchamment, suinte la sensualité, œuvre en douce au rapprochement des corps et à l'échange des fluides, et Lee Fields, qu'on croirait un grand prédateur, dangereux et séduisant, possède cette voix chaude, souple et sinueuse, capable de faire tomber en pâmoison les plus endurci(e)s. Attention, cette musique est un puissant philtre d'amour.