Bandsintown Logo
Friday, November 10th, 2017
9:00 PM
HEYMOONSHAKER Ces 2 là étaient faits pour se rencontrer et ne plus se quitter. Dès 2008 il vont écumer la terre entière, toujours dans la rue, mais petit à petit aussi des concerts, des festivals, l'audience va grandir, des amis partout dans le monde, toujours un toit pour les accueillir, la communauté de fans croît sans cesse. Leurs débuts ressemblent plus à des improvisations blues sur des rythmiques vocales jamais écrites mais petit à petit naissent des bouts de chansons. Leur talent se répand sur internet leur talent, la vidéo "London Part 2 "cumule alors déjà plus de 20 millions de vues sur Youtube, il se passe quelque chose… WILLIAM Z VILLAIN William Z Villain, un nom qui sonne tout autant que sa musique. Originaire du Wisconsin, cet amateur de chats, maraicher bio à ses heures perdues, joue une musique aux influences aussi variées que le Rebetiko, la musique Afro Cubaine et le blues. Il y a cinq ans il eu la bonne idée d’acquérir une guitare National resonator blanche, grâce à l’argent d’une grande tante aujourd’hui disparue. Cette guitare a été modifiée pour soutenir 8 cordes. Auteur du tubesque “Anybody gonna Move“, l’américain viendra enchanter l’hexagone en février 2017 lors de la tournée des Nuits de l’alligator. Il ouvrira pour un autre dandy, le suédois Bror Gunnar Jansson, signé lui aussi sur le label Normandeep blues Records. Un premier album est prévu à cette occasion.