Girma Bèyènè Tickets - New Morning | Bandsintown
Thursday, October 12th, 2017
8:30 PM
3 RSVPs
Il est des étoiles qui s'éclipsent sans qu'on s'en aperçoive. Et puis un jour elles réapparaissent comme par enchantement... Depuis le début des années 1960 et pendant vingt ans, Girma Bèyènè a été l'un des artistes les plus créatifs et prolifiques de la scène musicale éthiopienne. Et parmi les plus reconnus et célébrés. Après la chute de l'empereur Haylè-Sellassié (1974) et les turbulences qui suivirent, Girma choisit à la première occasion (1981) de fausser compagnie aux promesses révolutionnaires désormais anéanties. Céder à une absolue fascination pour l'Amérique et risquer un exil incertain plutôt que dépérir dans un paradis stalinien. Sans compter avec les fatalités de la vie qui se ligueront peu après pour éloigner Girma de la scène publique. Après un exil aux Etats-Unis et un silence radio qui a duré 25 ans, il a accepté avec jubilation l'invitation du groupe Akalé Wubé à revenir sur le devant de la scène. Le come-back a eu lieu en septembre dernier lors d'un concert mémorable avec Akalé Wubé au Studio de l'Ermitage (Paris 20). Tracks (Arte), Le Monde, Libé ont relayé cet évènement majeur qui a suscité une grande émotion chez les fans de musique éthio et au-delà. L'aventure ne pouvait pas s'arrêter en si bon chemin ...Sous la direction de Francis Falceto (directeur de la célèbre série Ethiopiques) Girma et Akalé Wubé se sont retrouvés en studio pour immortaliser cette renaissance. = Ils en parlent = Pépites rééditées, retour sur scène des pionniers accompagnés de jeunes musiciens inventifs : le groove éthiopien n'en finit pas de se réinventer.... c'est au tour du chanteur et pianiste Girma Bèyènè de se refaire une jeunesse avec le quintet parisien Akalé Wubé. Leur premier disque en commun, recueil de mélodies et de syncopes cuivrées entêtantes qui mettent en valeur le swing du vieux crooner... (A.Berthod, Télérama) Dans les années1960, il existait à Addis-Abeba un « swinging Addis », comme on disait « swinging London ». Une effervescence musicale créée par une jeunesse d'après-guerre qui croyait en de beaux lendemains. Les filles étaient en mini-jupe et des gars en souliers vernis les faisaient guincher sur les parquets des dancings. L'une des figures les plus importantes de cette scène-là est aujourd'hui septuagénaire, mais son groove est intact. Il s'appelle Girma Bèyènè. À bien des égards, Girma Bèyènè est un crooner. Pas de ceux qui en font des tonnes. Lui, vous offre simplement son coeur, tout en vous mettant les mains sur les hanches... (R.Manzoni, France Inter) Depuis 2009 les musiciens du groupe Akalé Wubé excellent dans l'art de faire revivre le répertoire populaire éthiopien des années 60 et 70. Devenu une référence avec son éthio-groove revisité librement, le quintet parisien n'a cessé d'élargir le cadre où se déploie sa musique, de plus en plus riche et profonde. Comme une récompense ultime, les artistes qui s'étaient rassemblé à l'origine autour de reprises de la série "Éthiopiques", signent le 30ème volume de la mythique collection avec Mistakes On Purpose prévu le 13 janvier chez Buda Musique. Un sommet du genre sublimé par la présence de l'un des artistes les plus créatifs et prolifiques de la scène musicale éthiopienne Girma Bèyènè.