Bigflo & Oli Tickets - Le Transbordeur | Bandsintown
Sunday, November 12th, 2017
8:00 PM
18 RSVPs
our certains rappeurs, le succès est une malédiction. Pour Bigflo & Oli, ce fut une stupéfaction, comme si ces deux frères toulousains vivaient un rêve éveillé. Flashback : Le plus jeune duo hip-hop de l'Hexagone signe un contrat discographique en 2014 après quelques années passées à écumer les open mics et les scènes des Rap Contenders, puis sort son premier EP. Succès d'estime, Akhenaton en personne est bluffé par la verve de Florian et Olivio, plus jeunes en âges cumulés que le Marseillais d'IAM. Puis c'est le premier album, «La Cour Des Grands», qui deviendra disque d'or et de platine, générant la ferveur de leurs fans, surnommés "les visionnaires". Si le toujours difficile second album est souvent l'épreuve de vérité pour les groupes, pour Bigflo & Oli il est la confirmation de tous les espoirs placés sur eux. Un disque vrai, émouvant, plein de phases, de fougue, de rimes et de pur hip-hop. B&O a cessé d'être le plus jeune groupe de rap français, il est juste devenu l'un des meilleurs. Au-delà de ces guests prestigieux, l'ADN de «La Vraie Vie», c'est bien Bigflo & Oli, avec leur technique, leur virtuosité, leur sincérité. «On a dit qu'on ne mentait pas sur cet album», réaffirme Flo comme un serment. Ils ont tenu parole. Sur «Personne», B&O osent les sonorités latines («On appelle ça salsatrap»). Leur père musicien vient participer à «Papa», une sacrée tranche d'émotion. «Dommage», avec son refrain chanté, est la chanson préférée d'Oli, «parce que ça a été une libération et que ça m'a fait grandir artistiquement». Pour Flo, c'est «Autre Part»: «Il y a un quatuor à cordes, un peu d'électro et une chanteuse, Suzanne, sur le refrain. Ce morceau me tient vraiment à coeur». Et il y a cette «Vraie Vie» qui donne son titre à l'album, clippé en huit minutes épiques à Verdun et en haute montagne, à 3800 mètres d'altitude, dans la grotte de la mer de glace, avec les animaux fétiches des rappeurs, le corbeau pour Flo et le loup pour Olivio. Le manifeste de B&O modèle 2017, avec des couplets vertigineux des deux frères, en compétition sous pression devant le micro d'argent.