Bandsintown Logo
Wednesday, November 15th, 2017
8:30 PM
7 RSVPs
Le quintet australien installé à Berlin sent le cool à plein nez (version surfeur et cheveux longs). Sa musique funk-disco-pop rend impossible l’immobilisme et vous remue inlassablement sans plus jamais vous lâcher. Voyager, fuir l'importune grisaille du quotidien, se gorger de soleil, passer ses nuits au coin du feu allumé sur la plage par des potes surfeurs, à se marrer, fumer des pétards et faire l'amour à l'océan... Certains en ont rêvé – généralement, ceux qui ont oublié de cocher l'option « Surf » au bac et à qui on a interdit de se laisser pousser les cheveux à l'adolescence. Pour ceux-là, et pour tous les autres, il y a Parcels. Le jeune quintet déboule en droite ligne de Byron Bay, la ville la plus à l'est du sous-continent australien, avec Hideout, un premier EP qui claque. C'est une musique aussi fraîche et spontanée qu'élaborée et insolite, qui fait feu de tout bois, naviguant, avec une aisance déconcertante, entre funk, pop et disco ; une musique conçue et jouée pour le plaisir, qui dégage une énergie folle et groove méchamment – une musique sur laquelle on aimerait danser toute la nuit avant de rejoindre, heureux et fatigué, son hamac planté entre deux palmiers et de se faire bercer par le long murmure de l'océan.