Bandsintown Logo
Saturday, March 3rd, 2018
8:30 PM
En lançant sur les planches « Edmond », Alexis Michalik retrace avec panache la création de « Cyrano de Bergerac », à la fin du XIXe siècle. Une passionnante œuvre historique. Alexis Michalik a longtemps eu «un rêve un peu fou» : raconter au cinéma la triomphale et mythique première de «Cyrano de Bergerac», qui comptait pas moins de 100 personnes sur scène en 1897 à Paris. Après avoir développé pendant deux ans le scénario de cette fresque historique, le metteur en scène réalise qu’«Edmond» doit d’abord être créé là où «Cyrano» a enchanté les foules il y a près de 120 ans, à savoir dans une salle de théâtre. Dans la même veine que sa création «Le cercle des illusionnistes», également programmé cette saison au Radiant-Bellevue, «Edmond» est un bijou d’épopée débridée. Impressionnant dans le rôle d’Edmond Rostand, Guillaume Sentou rend lui aussi cette comédie jubilatoire et populaire.