Bandsintown Logo
Saturday, March 17th, 2018
5:00 PM
OPÉRETTE de Jacques Offenbach - Livret de Henri Meilhac et Ludovic Halévy Jouée dans le monde entier dès sa création en 1864, cette parodie de l'Antiquité gréco-latine (tout comme Orphée aux Enfers en 1855) revisite avec humour, non sans critique et satire, le règne de Napoléon III. Offenbach, l'une des personnalités les plus connues du Second Empire, étend davantage son influence avec La Belle Hélène. La Belle Hélène fut le résultat triomphal de la première collaboration entre ceux qui allaient devenir d'inséparables complices : le musicien, Offenbach, ses deux talentueux librettistes Ludovic Halévy et Henri Meilhac, et l'inoubliable Hortense Schneider qui créa le rôle. Nietzsche comptera parmi les admirateurs de ce qui est considéré comme le chef-d'œuvre d'Offenbach. Le désopilant récit parodique de l'enlèvement d'Hélène par le berger Pâris, origine de la fameuse Guerre de Troie, permet d'entreprendre une critique décapante de la société du Second Empire, dénoncée dans son absence de moralité et son goût effréné des plaisirs. Douze ans après la version de Fabien Attias dirigée par Serge Gandolfi, La Belle Hélène revient dans une nouvelle production à la Bourse du travail. Mise en scène : Anny Vogel / Direction musicale : Andreï Chevtchouk Chorégraphie : Oksana Konstantinova Hélène : Aurélie Baudet / Parîs : Matthieu Chapuis / Agamemnon : François Gauthier / Menelas : Gérard Truchet / Calchas : Jean-Luc Epitalon / Oreste : Claire-Adeline Puvilland / Parthénis : Aurélie Bejat / Laenna : Elisabeth Colombani / Achille : Florent Karrer