Bandsintown Logo
Saturday, October 28th, 2017
6:00 PM
21 RSVPs
* Nouveau spectacle DON CARLOS Giuseppe Verdi Opéra en cinq actes Musique Giuseppe Verdi Livret Joseph Méry / Camille du Locle D’après Friedrich Schiller, Don Carlos, Infant von Spanien En langue française Direction musicale Philippe Jordan Mise en scène Krzysztof Warlikowski Philippe II Ildar Abdrazakov Don Carlos : Jonas Kaufmann 10 > 28 oct. / Pavel Cernoch 31 oct. > 11 nov. Rodrigue : Ludovic Tézier Le grand inquisiteur : Dmitry Belosselskiy Élisabeth de Valois : Sonya Yoncheva 10 > 28 oct. Hibla Gerzmava 31 oct. > 11 nov. La princesse Eboli : Elina Garanca 10 > 28 oct. Ekaterina Gubanova 31 oct. > 11 nov. Thibault : Eve-Maud Hubeaux Députés flamands : Tiago Matos Michal Partyka Mikhail Timoshenko Tomasz Kumiega Andrei Filonczyk Daniel Giulianini Une voix d'en haut : Silga Tiruma Le comte de Lerme : Julien Dran Un héraut royal : Hyun-Jong Roh Le moine : Krzysztof Baczyk Décors Malgorzata Szczesniak / Lumières Felice Ross / Vidéo Denis Guéguin / Chorégraphie Claude Bardouil / Dramaturgie Christian Longchamp / Chef des Chœurs José Luis Basso Surtitrage en français et en anglais Durée : 4h50 avec 2 entractes Pourquoi serais-je indiscret quand mon silence ne peut lui causer de douleur, qu’il lui en épargne peut-être ? Pourquoi le réveiller afin de lui montrer le nuage orageux suspendu sur sa tête ? - Le marquis de Posa, Don Carlos, Schiller, Acte IV, Scène 6 S’il est un opéra qui se joue des frontières à tous les niveaux, dramatiques et dramaturgiques, c’est bien le Don Carlos de Verdi, oeuvre d’un Italien créée en français, où le climat de guerre avec l’Espagne et la mélancolie des êtres conduisent à porter le regard vers les Flandres. Les thèmes politiques, religieux, historiques, psychanalytiques, s’imbriquent les uns aux autres, resserrant toujours plus étroitement peurs et tabous entre les protagonistes. Krzysztof Warlikowski dépouille cette tragédie hantée par les fantômes, et fait advenir l’intime au cœur d’une fresque imaginaire – dont la vérité s’avère plus vraie que celle des historiens. Avec Philippe Jordan, il fait découvrir au public la toute première version de ce grand opéra en cinq actes : celle que Verdi avait lui-même amendée pour la création de l’œuvre en 1867. En écho à cette version historique, l’Opéra de Paris programmera en 2019 Don Carlo, version italienne de l’oeuvre en cinq actes.