Bandsintown Logo
Friday, March 30th, 2018
8:30 PM
Ce Kim-là n’a rien en commun avec Kim Basinger. Il s’agit d’un tristement célèbre dictateur nord-coréen sur lequel Jonathan Lambert a choisi de lever le voile. Car l’humoriste, acteur et chroniqueur à ses heures, a une passion pour ces personnages autoritaires et mégalomanes qui remonte à loin : “Enfant, je disais toujours : ‘plus tard, je veux être dictateur’. Partant de ce principe, j’ai raté ma vie.” On s’en félicite ! Il se rattrape en effet avec ce spectacle haut en couleur, gonflé et original, qui revient sur les plus belles figures du genre, de Néron à Mao, en passant par Hitler ou Staline.“ Parfois je me dis : ‘s’il y avait eu les réseaux sociaux à l’époque, peut-être qu’on n’en serait pas arrivé là’. Imaginez le compte Facebook d’Adolf, l’orientation de ses like, de ses hate, de ses petites pensées sur Twitter…” Dans son costume d’apparat bardé de médailles, Jonathan Lambert est impertinent et furieusement drôle.